domingo, 30 de abril de 2017

URUGUAY: Durazno y Convención - Jaime Roos


L'angle des rues Durazno et Convención , dans le Barrio Sur de Montevideo, est devenu célèbre grâce à cette chanson de Jaime Roos. Pourtant, c'est un angle de rue comme tous les autres. Il illustre simplement la nostalgie de Jaime pour le quartier de son enfance, le quartier du candombe, tout près de la "playa chica". Pas besoin d'être né à Montevideo pour ressentir comment la vie quotidienne peut être sublimée par cette chanson qui parle avec beaucoup d'émotion de choses simples.



sábado, 29 de abril de 2017

ARAGON: NO SOLO MUSICA / JOAQUÍN SABINA


La télévision aragonaise propose d'excellentes parodies qui traitent de problèmes de société. Ici, Joaquín Sabina explique pourquoi il déteste les vacances de "Semana Santa".

viernes, 28 de abril de 2017

HONDURAS:Guillermo Anderson El Encarguito


Chaque émigré rêve de retrouver les saveurs de son enfance, la nourriture propre à son pays. C'est le sujet de cette chanson de Guillermo Anderson, chanteur hondurien qui nous a quitté au mois d'août.

jueves, 27 de abril de 2017

miércoles, 26 de abril de 2017

martes, 25 de abril de 2017

lunes, 24 de abril de 2017

CHILE: PASCUALA ILABACA Y FAUNA - YA NO ESPERES MÁS (BalconyTV)


Compositrice, musicienne, chanteuse, Pascuala Ilabaca est l'ambassadrice de Valparaíso sur la planète musicale.

domingo, 23 de abril de 2017

ANDALOUSIE: "Rumba Chulita" - Manuel Imán


Manuel Imán, fondateur il y a plus de 30 ans du groupe de rock andalou "Imán", dont le disque "Califato Independiente" avait eu un grand succès, est un des meilleurs guitaristes européens, presque plus connu aux États-Unis qu'en Espagne!

sábado, 22 de abril de 2017

jueves, 20 de abril de 2017

URUGUAY: Des vaches dans les arbres

                                                DES VACHES DANS LES ARBRES


San José de Mayo, Uruguay, février 2017

Je m'appelle Miguel, Miguel Bidegain Betbeder. Mon nom basque signifie « sur le chemin » et mon nom gascon « belle vue ». Mes ancêtres étaient originaires de Bayonne, ils ont émigré en Uruguay à la fin du XIX° siècle. Moi, je suis né ici, c'est mon pays. Je n'ai jamais voulu aller en France, à la recherche de mes racines, car je dois m'occuper de mes vaches. Et, en plus, je déteste l'avion.

À force d'insister, un de mes amis pilote de l'aéro-club de San José m'a convaincu un jour de monter dans son coucou. Il voulait m'offrir mon baptême de l'air, qu'il disait. Par dignité, j'ai accepté mais je n'en menais pas large. Une fois installé sur le siège et bien sanglé, j'ai fermé les yeux comme le condamné à mort qui attend le moment fatidique sur la chaise électrique. Puis, tout d'un coup, le moteur a démarré et l'avion s'est mis à vibrer de toute sa carcasse. J'étais plus pâle que le lait de mes vaches. Au bout de quelques minutes, j'ai osé ouvrir les yeux et j'ai regardé par le hublot :

    - « C'est curieux, vus du ciel, les hommes ressemblent à des fourmis », m'exclamai-je.
    - « Mais c'est des fourmis, couillon ! On n'a pas encore décollé ! » me répondit mon ami.

La seconde histoire que je vais vous raconter est moins marrante. Dans mon « tambo1 », j'ai 250 vaches laitières qui se déplacent sur les 500 hectares de mon « campo ». Il y a deux ans, on a subi un véritable déluge pendant plusieurs jours et l'eau de la rivière qui borde mon exploitation est montée de dix mètres. Plus de 200 de mes vaches sont mortes noyées. À la décrue, plusieurs de mes vaches étaient dans les arbres, accrochées aux branches, mortes. Vous ne me croyez-pas ? Regardez, j'ai les photos sur mon portable.

Heureusement, les membres de la CONAPROLE (Cooperativa Nacional de Productores de Leche) ont été solidaires et généreux avec moi. Chacun m'a donné deux vaches pour que je puisse repartir.



1Élevage laitier


                                                                                                                François Lassabe

miércoles, 19 de abril de 2017

ESPAGNE: CELIA FLORES . TÓMBOLA . EDITA : Chary Beberide


Fille de l'ancienne chanteuse et actrice Marisol et du danseur Antonio Gades, Celia a repris le répertoire "pop" de sa mère avec de nouveaux arrangements plus flamencos. Le résultat est remarquable.

martes, 18 de abril de 2017

COLOMBIA: Pocahontas (en vivo) - Las Áñez


Juanita et Valentina Áñez sont deux soeurs jumelles qui, à partir du folklore, ont créé leur propre univers sonore et poétique, avec le concours d'un marionnettiste et de projections de dessins animés.

domingo, 16 de abril de 2017

sábado, 15 de abril de 2017

MEXIQUE: Chéjere, La iguana


Chéjere propose une version longue avec un intéressant solo de "jarana" du "son jarocho" La Iguana.

jueves, 13 de abril de 2017

miércoles, 12 de abril de 2017

lunes, 10 de abril de 2017

CUBA: VOCAL TEMPO "ESPALDAS MOJADAS"


Ce groupe vocal cubain basé à Saragosse a atteint un niveau proche de celui de son prédécesseur Vocal Sampling.

domingo, 9 de abril de 2017

sábado, 8 de abril de 2017

viernes, 7 de abril de 2017

FESTIVAL CULTURAMÉRICA 2017: PHOTOS

Rencontre débat avec Alberto BarreraTyszka

Alberto Barrera Tyszka et Jean-Paul Salgues

Andrea Ho Posani pintando

Andrea y los niños pintores



Vladimir Cruz (actor cubano) con Carolina y Jacques Augié

Exposición México

Ana García y Esteban Vélez



Agradeciendo a los técnicos de sonido
Intermedio

WarairaQuartet

Marius Pibarot y Leo Rondón


jueves, 6 de abril de 2017

lunes, 3 de abril de 2017

ANDALOUSIE: LA BANDA MORISCA - LA GIRA


Ce groupe folk originaire de Cadix imagine à sa façon la musique qui se jouait à l'époque de Al Andalus, quand la majeure partie de la péninsule était sous domination musulmane.

domingo, 2 de abril de 2017

sábado, 1 de abril de 2017

Josemi Carmona & Javier Colina - 'De Cerca'


Un beau dialogue entre la guitare flamenca de Josemi Carmona et la contrebasse du jazzman Javier Colina. Le tout rythmé par le cajón de Bandolero.  ¡Canela pura! dirait un gitan.